PULPATTACK

Du 6 février au 22 juin 2025

Une exposition de M. S. Bastian & Isabelle L.

 

Vernissage le mercredi 5 février 2025 à 18h30

 

 

 

Le couple d’artistes biennois M.S. Bastian (1963) et Isabelle L. (1967) développe depuis 2004 un langage artistique commun, foisonnant de références à la bande dessinée, à l’histoire de l’art, à la pop culture et à la littérature. Dans un dédale iconographique immersif s’apparentant à un train fantôme, l’exposition PULPATTACK réunit pour la première fois en Suisse romande trois œuvres majeures et monumentales de ce duo symbiotique : Bastokalypse, Paradis enchanté et Pulpokosmos.

 

Bastokalypse

L’apocalypse biblique, en tant que récit de la fin du monde, a inspiré de nombreux artistes, illustrateurs et illustratrices à travers les siècles. L’œuvre monumentale Bastokalypse de M.S. Bastien et Isabelle L. s’inscrit pleinement dans cette tradition.

 

Bastokalypse – jeu de mots entre apocalypse et Bastian – est une frise figurative-expressive horrifiante, foisonnante d’allusions et d’hommages. Cette large gamme de références iconographiques puise autant dans les mythologies millénaires, les images de terreur des temps modernes, comme Guernica de Picasso ou Maus d’Art Spiegelman, que dans les scénarios d’horreur des graphic novels, de l’art modeste ou des médias de masse.

 

En deux ans, le couple a créé 32 toiles en noir et blanc. Alignées les unes à côté des autres, elles forment une frise BDesque d’une longueur totale de 51,2 mètres.

 

Paradis enchanté

Avec le panorama Paradis enchanté, M.S. Bastian et Isabelle L. ont créé leur premier tableau de science-fiction ; un monde poétique et ludique à l’opposé absolu de l’ambiance apocalyptique de Bastokalypse. Le couple s’est cette fois-ci inspiré des paysages fantastiques de Roger Dean, créés pour le groupe YES, des scènes des films Avatar, Max et les Maximonstres de Maurice Sendak, ou encore du Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki. Les deux biennois·e·s se sont aussi imprégné·e·s de l’imagerie des grottes et des sources observées lors de leurs randonnées le long du Doubs, mélangées à celle des tableaux romantiques de Caspar Wolf ou Gustave Courbet ainsi qu’au Cycle des Nymphéas de Claude Monet.

 

Pulpokosmos

Faisant dialoguer les langages de l’illustration, du dessin animé et de l’art, Pulpokosmos est un voyage intérieur, le musée intime des deux artistes. Dans une mise en scène dramatique et sonore, cette bande dessinée tridimensionnelle entrelace la mélancolie, la poésie, les couleurs et le noir-blanc dans une sorte d’Horror vacui. Dans cet univers où tout est interconnecté, des mondes a priori incompatibles se rejoignent – urbain, jungle et galactique.

 

Conçu tel un train fantôme, ce Disney World artisanal do-it-yourself est construit à partir de matériaux recyclés et de déchets – carton, boîtes en carton, papier mâché, reliés statiquement par des lattes de bois.

 


Images

Bastokalypse ©M. S. Bastian / Isabelle L.

Paradis enchanté High Noon ©M. S. Bastian / Isabelle L.

Pulpokosmos ©M.S. Bastian & Isabelle L.


Biographies des artistes

 

M.S. Bastian, né en 1963 à Berne, a grandi à Bienne. Il suit une formation de graphisme à l’École d’Arts Visuels de Bienne. Il passe un an à New York en 1991 puis un an à Paris en 1992. Artiste indépendant depuis 1993, il vit à Zurich jusqu’en 2002. Il a reçu divers bourses et prix, dont la bourse fédérale des arts visuels à deux reprises.

 

Isabelle L. est née en 1967 à Bienne où elle a grandi. Elle suit une formation de graphisme à l’École d’Arts Visuels de Bienne et travaille dans diverses agences de publicité. Elle a séjourné un an aux Etats-Unis en 1994 puis s’est installée à Zurich de 1998 à 2002.

 

Après un voyage autour du monde en 2003, M.S. Bastian / Isabelle L. sont de retour à Bienne. Ils commencent à collaborer ponctuellement à partir de 2000 puis de façon permanente dès 2004. Ils publient chez divers éditeurs en Suisse, en Allemagne et en France. Leur travail est exposé régulièrement dans des galeries, musées et salons en Suisse, en Allemagne et en France ainsi que dans des festivals de bandes dessinées du monde entier.


Et aussi